Zoé Benoît

Archisony

Depuis 2011, Zoé Benoit travaille sur le projet «Archisony». Il s’agit de capter le pouls d’un bâtiment, d’un quartier, d’espaces de partage. Par des captations sonores et plastiques, l’artiste fait résonner les matières des murs et paroles des habitants. Elle expose ensuite ce travail sous la forme d’une oeuvre documentaire renouvellant la lecture des lieux, incluant des photographies, des dessins, des sculptures et des diffusions sonores.

Certaines de ces oeuvres sont à la fois sculpture et instrument : c’est le cas des «Baguettes», sculptées dans différentes essences de bois d’arbres, servant à percuter l’architecture. Ou encore de «Paraboles», des petites cloches en céramique ou en bronze que l’artiste active lors d’enregistrements sonores spécifiques. Dans ces expositions, Zoé Benoit présente les œuvres sonores sous casque, ou encore sur enceintes, selon la scénographie d’exposition.

Zoé Benoît