15.03.20 18h00
Auditorium - Orchestre National de Lyon
Complet

Morciano, Dufourt, Ravel

Durée : 1h

Son Primordial

Les sentiments – mais lesquels ? Incrédulité, timidité, crainte, révérence – : oui, lequel de ces sentiments, tous possibles ici, m’empêchent de proposer un nom pour le son primordial qui devait là naître au monde…
Rainer Maria Rilke

Chacun à sa manière, Maurice Ravel, Hugues Dufourt et Lara Morciano font vivre l’Ur-Geräusch, ce « son premier » que le poète allemand Rainer Maria Rilke imaginait inscrit en chaque être.

L’œuvre d’Hugues Dufourt est aussi un hommage à la Symphonie No. 3 dite « Eroica » de Beethoven qui, écrit-il, « incarne une nouvelle époque. L’histoire fait irruption dans l’œuvre. L’écriture symphonique se hausse à une conscience de la durée historique et ne pourra plus se séparer de sa propre réflexion sur elle-même […]. Les ressources du pathos sont épuisées et sonnent creux. L’œuvre aujourd’hui oscille entre le jeu des apparences et l’énigmatique affleurement du sens des choses mêmes. » Dans cette quête de l’essentiel s’immisce le Boléro de Ravel qui, d’un simple motif, génère tout un monde orchestral nouveau, foisonnant de couleurs, charnel et enivrant, mais aussi mécanique et dévastateur comme la première moitié du XXe siècle qui l’a vu naître. Le courant spectral prolongera cette recherche du son primordial, du souffle énergétique premier. C’est dans cette lignée que naît Riji de Lara Morciano. La compositrice italienne, qui manie avec élégance et poésie le timbre orchestral autant que la virtuosité d’écriture, s’inspire ici des motifs figuraux et géométriques auxquels le titre fait référence (incises dans des coquilles de perles dans la culture aborigène australienne) : « Les traces sonores des rainures, les chemins multiples se dessinent et se croisent, écrit-elle, se superposant dans une exploration des transformations possibles avec la recherche d’une reconstitution orchestrale d’agglomérats et textures à la structure spectrale complexe et évoluant dans le temps. »

Programme

Lara Morciano, Riji, commande : GRAME et Auditorium - Orchestre national de Lyon, création mondiale
Hugues Dufourt,Ur-Geräusch
Maurice Ravel, Boléro

Orchestre national de Lyon
Shi-Yeon Sung, direction

Avec le soutien de l’Institut Culturel Italien.

©Anthéa Photography

15.03.20 18h00
Auditorium - Orchestre National de Lyon
Complet

Auditorium - Orchestre National de Lyon
149 Rue Garibaldi
6003 Lyon
http://www.auditorium-lyon.com/