21.03.20 20h30
Théâtre de la Renaissance

Le Papillon Noir

Durée : 1h15

C’était un beau cri — long et fort — mais il n’avait pas de fond ni de hauteur, que les cercles sans fin de la douleur.
Toni Morrison

Une femme rentre chez elle. Elle se met à l’aise, se sert un verre à boire, se prépare à manger. Bientôt, son discours, comme un flux de pensée, révèle des failles, et de ces failles jaillissent des images, des souvenirs, toutes ces bribes de vie qui, au fil des ans, se sont sédimentées en elle pour faire sa personne, sa conscience, son « moi » : moments heureux et deuils, idées noires et instants de jouissance, érotismes et émotions. De faille en faille, elle se rend compte, et le public avec elle, qu’elle est sous le choc : elle vient d’avoir un accident de voiture… et nous la suivons jusqu’au seuil de la mort, faisant l’expérience de ce que l’on pourrait appeler une « hiérophanie » : c’est à dire la manifestation du transcendant dans un phénomène de notre cosmos.

Le compositeur Yann Robin et l’écrivain Yannick Haenel, en compagnie du metteur en scène Arthur Nauzyciel, ont imaginé là un monodrame unique en son genre, un objet opératique non identifié : incarnant la jeune femme, Élise Chauvin n’est plus soprano. Plus seulement en tout cas : elle est actrice-chanteuse, chanteuse-actrice, sa voix est un souffle lancinant et haletant. Le chant est le royaume du Chœur qui, tel un chœur antique revisité et complété par l’ensemble et l’électronique, fait office de guide vers la mort, en s’appuyant sur le Livre Tibétain des Morts, le Bardo Thöd(r)ol qui signifie « le grand guide par l’écoute dans les états intermédiaires ». Une création qui ausculte la densité charnelle des souvenirs et des émotions.

Le spectacle sera précédé d’une rencontre avec Yannick Haenel.

Yann Robin, musique
Yannick Haenel, texte
Arthur Nauzyciel, mise en espace

Elise Chauvin, actrice-Chanteuse
Ensemble Multilaterale, ensemble instrumental
Les Metaboles, ensemble vocal
Léo Warynski, direction musicale
Yves Godin, création lumière
Gaspard Yurkievich, costumes

Production Multilatérale. Coproduction GMEM – CNCM – Marseille, Multilatérale, les Métaboles, le Théâtre National de Bretagne. Projet soutenu par la fondation Ernst Von Siemens pour la musique.

©Pierre Gondard

21.03.20 20h30
Théâtre de la Renaissance

Théâtre de la Renaissance
7 Rue Orsel
69600 Oullins
T 04 72 39 74 91
https://www.theatrelarenaissance.com/