27.03.20 20h00
Théâtre de la Croix-Rousse

Barbarie

Durée : 1h20

Le danger n’est pas dans la multiplication des machines, mais dans le nombre sans cesse croissant d’hommes habitués, dès leur enfance, à ne désirer que ce que les machines peuvent donner.
Georges Bernanos

L’Homme serait-il devenu ce qu’il est sans la machine ? Ces machines qu’inlassablement il invente et qui, inlassablement, le façonnent en retour ? Ainsi se nouent nos rapports ô combien contradictoires avec les machines qui se créent tous les jours : jouets, objets magiques ou dangers ?

Le Quatuor Béla aime, on le sait, tenter des aventures un peu folles. En compagnie du pianiste Wilhem Latchoumia, ils nous offrent un moment musical hors normes. Sur scène, les vénérables instruments du quatuor à cordes et l’antique piano à queue côtoient un orchestre d’instruments mécaniques et anachroniques — vielle à roue, orgue de Barbarie, piano mécanique… De cet ensemble bigarré, cinq groupes d’instruments en particulier ont été tirés, pour lesquels cinq compositeurs ont été invités à écrire. Cinq expressions de différentes sensibilités qui donneront à sentir au spectateur des tensions et émotions inattendues. Du rock déjanté d’Albert Marcœur à la délicatesse de la compositrice japonaise Noriko Baba en passant par les compositions de Raphaël Cendo, Marco Stroppa et Frédéric Aurier, ce concert repose la question, avec terreur, poésie et humour, du rapport que nous voulons entretenir avec la machine. Combat perdu d’avance contre un rival insensible ou rencontre féconde avec une voix amie ?

Programme

Albert Marcœur, Léopold et les automates
Marco Stroppa, nouvelle œuvre
Conlon Nancarrow, Etude n°6 pour piano mécanique
Conlon Nancarrow, Etude n°21 pour piano mécanique «Canon X»
Noriko Baba, Nié
Conlon Nancarrow, Toccata pour piano mécanique et violon
Peter Szendy, Membres fantômes (extrait)
Conlon Nancarrow, Etude pour piano mécanique n°3a «Boogie»
Raphaël Cendo, Berlin Toccata, co-commande : GRAME, Centre national de création musicale, gmem-CNCM-Marseille
György Ligeti, Arc-en-Ciel, étude pour piano
Frédéric Aurier, nouvelle œuvre

Wilhem Latchoumia, piano, synthétiseurs
Le Quatuor Béla

Production: L’Oreille Droite / Quatuor Béla | coproduction: MC2: Grenoble, Arsenal Cité musicale – Metz, MCB° Maison de la Culture de Bourges – SN, Tandem – SN d’Arras Douai, La Barcarolle EPCC – Spectacle vivant Audomarois, Espace Malraux – SN de Chambéry et de la Savoie, Césaré – CNCM – Reims, Gmem – CNCM – Marseille, Grame – CNCM – Lyon, Musica – Strasbourg, La Scala – Paris

Un spectacle co-réalisé avec le Théâtre de la Croix-Rousse

©Jean-Pierre Dupraz

27.03.20 20h00
Théâtre de la Croix-Rousse

Théâtre de la Croix-Rousse
Place Joannes Ambre
69004 Lyon
T 04 72 07 49 49
https://www.croix-rousse.com/