CORPS DÉPLOYÉS OU L’ÉVENTUALITÉ IMPROBABLE

Corps Déployés

 


Dossier de production

Télécharger le dossier

 

Download the brochure

 


Photos & vidéos

 

BONNERY - RIVAS
CORPS DÉPLOYÉS OU L’ÉVENTUALITÉ IMPROBABLE
MUSIQUE ET DANSE

 

Annabelle Bonnéry, chorégraphe
Sebastian Rivas, compositeur
François Deneulin, conseiller artistique
Yi-Ping Yang, percussionniste
Christine Paté, accordéoniste
Annabelle Bonnéry/Marie Fonte/Ivo Bärtsch, danseurs
Création costumes: Kathy Brunner

Ingénierie et réalisation musicale : Christophe Lebreton
Création lumières : Elodie Llinares et François Deneulin
Régie Lumière : Elodie Llinares

 

2323« Corps déployés ou l’éventualité improbable, part du désir
d’une chorégraphe et d’un compositeur de mettre en étroite relation leur discipline respective dès le processus d’écriture. A contrario d’un travail traditionnel, où la musique préexiste, ou de celui consistant à «écrire» une musique sur une chorégraphie xée, ce travail d’écriture est un processus de dialogue constant entre chaque média, laissant place à de multiples relations de contamination et de relais entre les matières sonore et chorégraphique, mais sans empêcher totalement chaque discipline de tendre à son propre déploiement.

 

A la base de ce travail, deux éléments permettent de mettre
en rapport ces disciplines, d’une part le geste des danseurs
et des musiciens est suivi aux moyens de capteurs, ouvrant ainsi la possibilité d’un pilotage d’éléments sonores ou de transformation, et d’autre part les résidus sonores propres aux corps dansés (frottements, claquements, respirations) sont captés par des micros, permettant de créer un univers sonore par ampli cation.
Ce dispositif scénique original forme donc un réseau aux possibilités décuplées où les différentes données continues (gestuelles ou sonores) sont centralisées par un ordinateur
et mises en relation. Cependant, loin d’une inspiration technologique, l’informatique demeure un des moyens par lequel mouvement et sonore ont la possibilité d’interagir ; il est une charpente invisible, une lutherie de spectacle permettant d’ampli er les rapports inter-médias existants, ou d’en créer d’inouïs, mais il doit demeurer invisible procédé technique.»

Annabelle Bonnéry et Sebastian Rivas.

 

 

Création le 23 septembre 2010 dans le cadre de la Biennale de la Danse au CCN Rillieux-la-Pape

Production : Grame, Centre national de création musicale / Lyon, Biennale de la Danse / Lyon, Compagnie Lanabel / Grenoble
Avec le soutien de : la DRAC Rhône-Alpes, CulturesFrance, O Espaço do Tempo/ Montermor-o-Novo (Portugal), Institut Franco-Portugais de Lisbonne, la Ville de Saint-Etienne, Le Paci que / CDC Grenoble, Cité des Arts de Chambéry, Centre Chorégraphique National de Rillieux-la-Pape – Cie Maguy, Marin, Movea

 


DIFFUSION

Corps Déployés
13 décembre 2011
Pièce pour 3 danseurs et 2 musiciennes
Opéra de Rouen / Rouen (76)
Corps Déployés
13 octobre 2010
Pièce pour 3 danseurs et 2 musiciennes
Grand Théâtre / Dijon ()
Corps Déployés
23 septembre 2010 - 26 septembre 2010
Pièce pour 3 danseurs et 2 musiciennes
Biennale de la Danse 2010
Centre Chorégraphique National de Rillieux-la-Pape / Rillieux-la-Pape (69)