L’OMBRE DE VENCESLAO

L'OMBRE DE VENCESLAO

Chargement de la carte ….

04 avril 2017
L’OMBRE DE VENCESLAO
Opéra

Théâtre du Capitole Toulouse / Toulouse (31)
20h00

Sur un livret de Jorge Lavelli d’après la pièce éponyme de Copi (1977)

Martin Matalon composition musicale

Ernest Martinez Izquierdo direction musicale

Jorge Lavelli conception et mise en scène

Dominique Poulange collaboratrice artistique

Ricardo Sanchez Cuerda décors

Francesco Zito costumes

Jean Lapeyre lumières

 

Thibaut Desplantes – Venceslao / Ziad Nehme – Rogelio / Germain Nayl – Gueule de rat (le Cheval) 
/ Mathieu Gardon – Largui 
/ Sarah Laulan – Mechita / Estelle Poscio – China / Ismaël Ruggiero – Le Singe / Jorge Rodriguez – Coco Pellegrini

 

Commande et nouvelle coproduction 
Centre Français de Promotion Lyrique, Opéra Grand Avignon, Opéra national de Bordeaux, Centre Lyrique Clermont-Auvergne, Opéra de Marseille, Opéra Orchestre national Montpellier Languedoc-Roussillon, Opéra de Reims, Opéra de Rennes, Opéra de Toulon Provence-Méditerranée et Théâtre du Capitole de Toulouse.

En coproduction avec le Grame, centre national de création musicale – Lyon.

Avec le soutien du Fonds de Création Lyrique.

Avec le soutien de la Fondation Orange et de la Caisse des Dépôts, mécènes principaux.

Avec le soutien du Ministère de la Culture et de la Communication.

En partenariat avec France 3 et France Musique.

 

Composé par Martin Matalon sur un livret et dans la réalisation scénique de Jorge Lavelli, l’ouvrage propose une nouvelle lecture du texte que Copi écrivait en 1977, au lendemain du coup d’état du général Videla en

Argentine. Il en garde toute la nervosité picaresque, avec son humour, sa tendresse, sa verve et son burlesque – ses noirceurs aussi. Côté musique, Martin Matalon n’hésite pas à intégrer à la partition des éléments folkloriques, chansons argentines, bandonéon, tango. Voyage aux confins de l’absurde, itinéraire sans issue mais ô combien truculent, L’Ombre de Venceslao interroge le rapport de l’homme à la nature, à la terre rude et sauvage. Don Quichotte des temps modernes, Venceslao est un seigneur déchu, figure d’autorité indéniable à la geste héroïque et dérisoire à la fois. Dans cet univers où les éléments semblent se liguer pour compliquer encore l’existence des gens, on ne vit plus : on survit.


Adresse
Théâtre du Capitole Toulouse
Place du Capitole
31000 Toulouse
France