Un éclair… Puis la nuit

Un éclair… Puis la nuit
24 janv. 2017

Extraits du sonnet A une passante, ces trois vers de Baudelaire ont inspiré Patrick Burgan pour écrire Un éclair… puis la nuit !, hommage à Henri Dutilleux, autre éloquent orateur d’une expression artistique tout à la fois retenue et puissamment lyrique.

Dans le prolongement de sa résidence à la Villa Médicis, Geoffroy Drouin reprend son carnet de voyage à travers l’Italie. Les fresques de Fra Angelico du couvent San Marco à Florence lui inspirent Le Syndrome de Stendhal.

Il y a quarante ans, Karlheinz Stockhausen composa pour des boîtes à musique douze mélodies représentant les signes du Zodiaque. La critique parla alors de « naïveté des formes » et présenta Tierkreiscomme un « conte de fées pour enfants ». La version de l’EO C fait la part belle aux variations et improvisations issues de l’imaginaire collectif des quatre interprètes.

Avant-propos
Présentation et échanges menés par les étudiants de Muriel Joubert du département musicologie de l’Université Lumière Lyon 2, en présence des compositeurs Patrick Burgan et Geoffroy Drouin.
Dans la petite salle du Théâtre de la Renaissance à 19h
Durée: 40min

Théâtre de la Renaissance / Oullins (69)
20h00

Ensemble Orchestral Contemporain
direction
Pierre-André Valade

Patrick Burgan
Un éclair… puis la nuit ! (1996) pour quinze instruments

Geoffroy Drouin
Le Syndrome de Stendhal

(création mondiale) pour ensemble instrumental et électronique
(aide à l’écriture d’une œuvre musicale nouvelle originale de l’État français)

Karlheinz Stockhausen

Tierkreis, douze mélodies des constellations (1974-1975) pour hautbois, clarinette, percussions et contrebasse

 

Tarif(s) : de 5 € à 24 €

Adresse
Théâtre de la Renaissance
7 rue Orsel
69600 Oullins
France
T. 04 72 39 74 91
Métro B : arrêt gare d’Oullins
Bus C7, C10, 63, 88 : station Orsel

 

En savoir plus